Le Mag du Fenouillet n°3

 

 

Le club journal publie son troisième numéro de l’année

Bonne lecture! 

 

Breakfast au collège pour les 6e

Les classes de 6e ont partagé au restaurant scolaire du collège un petit déjeuner anglais préparé tout spécialement pour eux par la cuisine. Ce moment de convivialité où tous devaient communiquer dans la langue de Shakespeare s’est prolongé par des scénettes jouées par les élèves. Merci à leurs professeurs et aux cuisiniers pour l’organisation de cette matinée !

                    

Quel serait votre collège idéal?

Pour répondre à cette question, le club radio a réalisé une enquête auprès des élèves du collège du Fenouillet dans le cadre de leur émission « Et si on en parlait ».  Un podcast à écouter ici et à retrouver sur la chaîne YouTube du collège.

Concours d’énigmes : bravo aux lauréates !

En décembre dernier, l’atelier maths a organisé un concours d’énigmes pour les niveaux 6e et 5e.
Chaque jour était envoyée une énigme sur la messagerie Néo des élèves (du 1er au 24 décembre).
Les réponses ont été collectées et corrigées par Mme Allione et Mme Canton au mois de janvier 2024.
Le podium est le suivant :
1ere exæquo: Jeanne Herveleu et Clémence Cheniguer
2e: Camille Ventre
La remise des prix a eu lieu lors de l’atelier mathématiques.

L’atelier maths

Plongée au cœur de la cité médiévale avec les 5°2

Lundi 29 janvier 2024, la classe de 5ème2 est allée en bus à Hyères pour visiter la vieille ville à la découverte des traces du Moyen-Âge. Pour commencer, ils ont exploré les vieilles ruelles étroites du centre. Ils ont pu observer des meurtrières, des portes romanes, les ruines du château… Ils ont compris les différentes étapes de la construction de la ville au fil des siècles. Ils ont beaucoup marché dans ces rues particulièrement raides pour monter jusqu’au château.

Ensuite, ils ont pique-niqué au lavoir où ils ont pris des photos, dansé et chanté… Ils se sont reposés et détendus.

Après cette pause, ils ont participé à un jeu de piste en groupes et en autonomie : il fallait répondre à des questions et prendre des photos de divers éléments historiques. Certains se sont un peu perdus, d’autres se sont très bien débrouillés, mais tout le monde s’est bien amusé et ils sont tous revenus sains et saufs !

                   

Pour conclure, ils assurent avoir eu une journée bien occupée entre amis : « nous avons découvert de beaux panoramas et avons appris, dans une autre ambiance que celle de la classe, plein de choses sur le Moyen-Âge : la vie quotidienne, l’architecture, les métiers ». Une sortie à refaire avec les futurs élèves de 5e !

Sortie au théâtre Liberté

Le vendredi 12 janvier 2024, nous sommes partis au théâtre Liberté se trouvant à Toulon avec ma classe pour regarder « L’Amour médecin » de Molière, mis en scène par Jean-Louis Martinelli. C’est une comédie-ballet qui raconte l’histoire d’un père qui s’oppose au mariage de sa fille, Lucinde, ce qui rend cette fille très triste et mélancolique ; pour la sauver de sa « dépression », le père fait appel à des médecins et la servante de Lucinde va en profiter pour aider sa maîtresse à épouser l’homme qu’elle aime grâce à une ruse.

Pendant ce spectacle, nous avons trouvé que les acteurs jouaient bien, nous pouvions comprendre le spectacle en regardant leurs visages, par exemple nous voyions bien quand la fille était triste ou quand le père était en colère, mais les scènes étaient parfois un peu trop longues. Nous avons beaucoup ri, grâce au comique de gestes : les médecins étaient ridicules, la fille surjouait la maladie… C’était drôle même si parfois les gestes étaient exagérés. Nous avons aussi été surpris par certaines scènes où un des médecins chantaient vraiment très bien. Nous avons apprécié les éclairages et les jeux de lumière qui nous aidaient à nous mettre dans l’ambiance, à nous concentrer sur le spectacle. Nous avons moins aimé les costumes car les chaussures des médecins, des baskets, étaient en décalage par rapport à l’époque de Molière.

Cette pièce de théâtre nous a appris que, au XVIIème siècle, une fille ne choisissait pas son mari. Dans la pièce, elle doit mentir pour pouvoir se marier avec la personne qu’elle aime. La solidarité féminine et la ruse sont importantes.

Pour conclure, ce spectacle nous aura vraiment plu : la complicité des acteurs, leur jeu sur scène, étaient superbes. Nous avons adoré la relation établie entre le public et les acteurs. Il y avait aussi une excellente ambiance et une grande joie partagée parmi les spectateurs. Nous avons vraiment adoré ce spectacle ! 🙂

Kevin Collas pour la classe de 5ème1

Les élèves de 3°2 vous racontent leur sortie au Camps des Milles

Nous avons eu la chance de pouvoir visiter durant toute une journée, le 04 Décembre 2023, le Camp des Milles, à Aix en Provence : une ancienne tuilerie transformée en camp d’internement puis de déportation à l’époque de la 2nde guerre mondiale. Cette sortie a été organisée dans le cadre d’un projet interdisciplinaire français/histoire autour des préjugés.

Une fois arrivés là bas, pour des raisons de sécurité, nos sacs ont été contrôlés et nous avons dû passer des portes de sécurité. Il pleuvait, il faisait froid, l’ambiance était assez étrange. Deux jeunes personnes nous ont ensuite accueillis et c’est avec eux que nous avons pu visiter le camp. Nous sommes entrés, nous avons déposé nos sacs et c’est là que la visite a commencé. Tout d’abord, nous avons visionné une vidéo qui nous expliquait l’histoire de ce camp, qui a été successivement un camp d’internement puis de déportation.

Nous nous sommes ensuite dirigés là où les hommes dormaient, au rez-de-chaussée : il faisait très froid, la température pouvait devenir négative en hiver, nous disait le guide. Tout était très sombre et trop silencieux, ce qui rendait ce lieu anxiogène. Les hommes n’avaient pas de lit, ils dormaient soit directement sur le sol ou se construisaient des sommiers de lit avec des briques qu’ils pouvaient trouver n’importe où, mais certains se blottissaient les uns contre les autres dans les grands fours. Garder une bonne hygiène était impossible car dans ce camp d’internement, il n’y avait que quelques toilettes pour des milliers de personnes puisque à la base ces sanitaires étaient pour les ouvriers. Dans cet énorme camp, seules trois fenêtres laissaient passer la lumière. La première se situait dans une pièce avec de nombreuses machines qui servaient à construire des tuiles. Les deux autres se trouvaient à l’étage, là où les femmes et les enfants dormaient. Cet étage est l’opposé du bas car la température pouvait être supérieure à quarante degrés en période d’été, ce qui était infernal à vivre. Cependant les conditions de vie, ainsi que d’hygiène, étaient les mêmes que les hommes. Un wagon se trouvait à l’extérieur, il servait à amener les prisonniers (essentiellement juifs) aux camps d’extermination en Europe. Nous n’avons pas pu le visiter à cause de la météo.

Toutes ces visites ont duré la matinée. L’après-midi, nous avons eu droit à une activité qui consistait à regarder des extraits d’un film, « La Vague » et de pouvoir ensuite en débattre en se levant et en se mettant d’un côté de la salle ou d’un autre en fonction de la question et de notre avis. C’était une activité très intéressante car elle était interactive et donc pas ennuyante .

Pour conclure, la météo n’était pas au rendez-vous mais la sortie a été très instructive et bouleversante.

Et si on en parlait?

Radio Fenouillet inaugure une nouvelle émission intitulée « Et si on en parlait? » autour de sujets qui donnent matière à débat.  Aujourd’hui, les chroniqueurs vous proposent un podcast sur le port de l’uniforme. 

Et n’oubliez pas, vous pouvez réécouter l’ensemble des podcasts publiés par Radio Fenouillet sur notre chaîne YouTube

Formations proposées par le lycée Golf Hôtel à la rentrée 2024

Le lycée Golf Hôtel  à Hyères propose aux élèves de troisième de poursuivre leurs études dans l’un des secteurs professionnels suivants : industrie du bâtiment, hôtellerie-restauration, commerce et artisanat et métiers d’art. Si vous êtes intéressé par l’une de ces formations, vous devez vous adresser directement auprès du directeur responsable.

Simone Veil 1927-2017 : un destin

Le CDI accueille une exposition itinérante consacrée à la vie et aux engagements de Simone Veil. Elle est prêtée par le Mémorial de la Shoah jusqu’aux vacances de février 2024.

« Déportée à 16 ans et demi à Auschwitzministre de la Santé à l’origine de la légalisation de l’avortement, présidente du Parlement européen, immortelle à l’Académie françaiseSimone Veil, figure emblématique du combat des femmes, témoin majeur de la mémoire de la Shoah, fut une des personnalités préférées des Français et la cinquième femme à entrer au Panthéon. »

Les classes de 3e assisteront à cette occasion à une conférence organisée par des membres de la LICRA. Les élèves visiteront ensuite l’exposition accompagnés de leurs professeurs d’histoire dans le cadre de leur programme scolaire.

Les élèves du club Radio préparent un podcast en 4 épisodes. 

Aller au contenu principal